Le Certificat Voltaire est un examen ouvert à tous. Il se doit d’être accessible à tous. C’est pourquoi nous nous sommes engagés depuis fin 2013 dans une démarche Mission Handicap dont le but est d’améliorer l’accessibilité de l’examen.

Il y a autant de situations que d’individus, mais nous apportons d'ores et déjà des solutions dans les cas suivants :

Dyslexie

Un tiers temps est accordé.

Mobilité réduite n’empêchant pas d’utiliser un stylo

Les centres d’examen s’engagent à ce que les salles soient accessibles à des personnes à mobilité réduite.

Handicap moteur empêchant d’utiliser un stylo

Un secrétaire reportera les réponses sur la grille conformément aux indications du candidat.
Un tiers temps est accordé.

Personnes atteintes de surdité

Le surveillant s’engage à relire au candidat la notice et la dictée en face à face, en articulant bien pour une lecture sur les lèvres efficace, et cela autant de fois que nécessaire.

Malvoyants

Nous venons de conclure un partenariat avec le CTRDV Rhône-Alpes – Centre technique régional pour la déficience visuelle – dans lequel :
  • nous nous engageons à développer l’accessibilité de l’application Projet Voltaire pour les non-voyants et les malvoyants ;
  • le centre s’engage à nous fournir sur demande un sujet d’examen avec une police de caractères adaptée au handicap du candidat.
Le candidat dispose d’un tiers temps.
Un secrétaire reportera les réponses sur la grille conformément aux indications du candidat. Le format de la grille de réponses demeure inchangé.

Non-voyants

Le CTRDV Rhône-Alpes nous fournira sur demande un sujet d’examen en braille.
Le candidat dispose d’un tiers temps.
Un secrétaire reportera les réponses sur la grille conformément aux indications du candidat. Le format de la grille de réponses demeure inchangé.


Le candidat

Pour respecter le principe d’équité, aucun surcoût ne sera à assumer par le candidat.
Au moment de son inscription, le candidat devra signaler sa situation particulière et les aménagements à prévoir, en respectant un délai minimum de trois semaines avant la date de l’examen.
Il devra fournir au Projet Voltaire un certificat médical précisant les aménagements particuliers à prévoir.
Pour des raisons de secret médical, le handicap n’a pas à être mentionné sur le certificat médical.

Nous remercions tous les centres d’examen Certificat Voltaire pour leur implication dans cet engagement vers l’accessibilité et l’équité.